top of page

Vous avez dit "Impossible n'est pas marin" 😁

Pour tester des toboggans en frêne montréalais, construit à Montréal par un marin montréalais sur une pente enneigée d’un parc montréalais, quoi de mieux que d’inviter la ministre de la Métropole et député de pointe-aux-Trembles Chantal Rouleau . MERCI d’avoir bien voulu "jouer au cobaye" et venir glisser.

Puisque les ateliers de construction collective de voiles-avirons Jeunes Marins Urbains (JMU) était sur pause pour des raisons de pandémie, que la devise de JMU est « Impossible n’est pas marin », que Yves Plante (DG JMU) est incapable de mettre son imagination débordante sur pause, il a pris les « grands moyens » pour protéger sa santé mentale (et celle de ma blonde). Depuis décembre dernier, Yves à préparé en solo et en « secret » un autre projet JMU. Un projet d’hiver, pas très marin, mais très rapprochement social et très bon pour supporter les activités d’été de l’organisme.

Objectif : Utiliser l’expertise cintrage de bois de frêne développée lors des constructions collectives de grands voiles-avirons et l’utiliser dans le cadre d’une activité nouvelle, mais tout aussi rassembleuse.

Imaginez quelque chose entre les ateliers de construction des grands voiles-avirons et les ateliers de construction des petites maquettes de voiles-avirons. Vous y retrouvez la même ambiance festive mais cette fois-ci, ce sont des toboggans en frêne montréalais qui sont construits.


Avant d’imaginer que les ateliers et/ou la vente de toboggan puisse contribuer au financement de des camps de voile-aviron, d’initiation ou de formation JMU, il faut bien sûr tester la chose, c’est à dire aller glisser avec les fameux toboggans.


Vous aimeriez voir les toboggans de plus près et même les essayer ? Fantastique, nous attendons vos suggestions d'endroits préférés pour aller glisser fin de semaine prochaine

GO, nous attendons vos suggestions


14 vues0 commentaire
bottom of page