Mobiliser les Montréalais.es 

Inspirer le Québec

Depuis 2015, Jeunes Marins Urbains (JMU) poursuit sa mission de rapprochement social et maritime en utilisant la construction navale artisanale et la navigation sur le fleuve Saint-Laurent. Aujourd’hui, JMU porte encore plus loin son audacieuse formule de construction-navigation et toutes les forces vives de l’organisme sont maintenant regroupées autour du programme 10 000 enfants sur le fleuve Saint-Laurent. L’objectif long terme du programme est de construire la première flotte Québécoise de voiles-avirons basée sur les rives du Saint-Laurent. La construction collective des 10 premiers voiles-avirons débute à l'été 2020 à Montréal (Village au Pied-du-Courant).  La flotte de voiles-avirons est principalement dédiées aux enfants et aux adolescents mais est construite collectivement par des citoyens de tous les quartiers et de tous les âges. Bref, JMU fait ce qu’il fait le mieux : mobiliser les Montréalais.es et inspirer le Québec.

10 000 enfants sur le fleuve Saint-Laurent

1

Sensibilisation

"Semer des petits grains de bateaux"

2

Construction

"Matérialiser la belle idée !"

3

Navigation

"Impossible n'est pas marin"

Une flotte montréalaise qui rêve de partenariat

avec les villes et villages qui bordent le fleuve Saint-Laurent

Lorsque 2 millions d'insulaires habitent une île qui porte le titre de métropole du Québec (Montréal), ces insulaires méritent un accès au fleuve Saint-Laurent digne de ce nom. C'est-à-dire, la possibilité de naviguer le Saint-Laurent et non seulement le regarder de la rive ...  Impossible n’est pas marin, ni montréalais. La première phase du programme 10 000 enfants sur le fleuve Saint-Laurent est la construction d’une flotte de voiles-avirons représentant chacun des 19 arrondissements montréalais + 1 pour la ville centre. Grâce au travail du Collectif des bâtisseurs et à l’appui de nombreux partenaires, la construction des 10 premiers voiles-avirons montréalais est commencé depuis mars 2020.


Le Collectif des bâtisseurs​ / Équipe de choc !

Comme un hommage symbolique à la résilience du Québec et à la créativité de ses citoyens, des Montréalais confinés chacun chez soi ont débutés malgré pandémie, une valorisation créative du bois de frêne offert par la Ville de Montréal. Ils fabriquent les différentes pièces des voiles-avirons. C’est dans un cabanon derrière la maison, sur une galerie au 2e étage, dans un atelier au sous-sol ou sur la table de cuisine, qu’ils/elles découpent, poncent, cintrent, soudent ou cousent. Les membres du Collectif des bâtisseurs JMU entretiennent l’espoir et patiemment, en pensant à l’avenir et à l’après Covid-19, ils construisent en pièces détachées, la première flotte québécoise de voiles-avirons.​

Chantier naval de quartier

Les pièces fabriquées par le Collectif des bâtisseurs sont ensuite regroupées dans un lieu public à Montréal (Village au Pied-du-Courant) et les citoyens sont invités à participer à l’assemblage des voiles-avirons lors d’un Chantier naval de quartier. Le contexte est bien adapté aux contraintes de distanciation sociale. Une trentaine de personnes participent à la construction de chaque voile-aviron, mais jamais plus de 4 à 5 participants au même moment sur le chantier. L’aspect rencontre avec les nombreux « visiteurs » est mis en veilleuse tant que la consigne de distanciation sociale demeure. Pour compenser cet important aspect créateur de liens sociaux, JMU diffusera sur les médias sociaux, les Les pièces fabriquées par le Collectif des bâtisseurs sont ensuite regroupées dans un lieu public à Montréal (Village au Pied-du-Courant) et les citoyens sont invités à participer à l’assemblage des voiles-avirons lors d’un Chantier naval de quartier. Le contexte est bien adapté aux contraintes de distanciation sociale. Une trentaine de personnes participent à la construction de chaque voile-aviron, mais jamais plus de 4 à 5 participants au même moment sur le chantier. L’aspect rencontre avec les nombreux « visiteurs » est mis en veilleuse tant que la consigne de distanciation sociale demeure. Pour compenser cet important aspect créateur de liens sociaux, JMU diffusera sur les médias sociaux, les moments les plus importants de la construction. les plus importants de la construction.

Partenaires

De nombreux partenaires appuient déjà le programme 10,000 enfants sur le fleuve Saint-Laurent: Gouvernement du Québec, Ville de Montréal, arrondissement Rivière-des-Prairies - Pointe-aux-Trembles, Bureau de circonscription de la Pointe-de-l’Île, Emploi Québec, Commission scolaire de Montréal CSDM, Commission scolaire de la Pointe de l’Île CSPI, GUÊPE, Sport et Loisir de l’île de Montréal, Rendez-vous de la culture maritime, magazine L’Escale Nautique, magazine Québec Yachting, CONAM, Les artisans du Saint-Laurent, Vexcel Yachting, etc. 

 

Espoir et solidarité

Nombreux sont les citoyens qui aimeraient naviguer le Saint-Laurent sous la bannière de leur arrondissement ou de leur ville. Les voiles-avirons « La Montréalaise » et « Le Pointelier"  ont déjà permis à plus d’un millier de personnes de « se souvenir que Montréal est une île ».  

10 000 ENFANTS SUR LE FLEUVE SAINT-LAURENT

Un nouvel outil d'intervention social = nouvelles possibilités !​

Les voiles-avirons JMU sont conçus, imaginés et construits de façon si nouvelle, qu’ils permettent des utilisations jusqu’à maintenant impossibles au Québec. Grâce à l’implication sociale investie dans la fabrication des bateaux, la facilité de manœuvre et le faible coût de revient des embarcations, des clientèles très souvent exclues ont maintenant accès au fleuve Saint-Laurent. Ex. : Camp de jour, Maison des jeunes, associations de jeunes, etc.

 

Quelques chiffres ; Une flotte montréalaise de 20 voiles-avirons peut atteindre l’objectif de 10 000 enfants en seulement 12.5 jours, soit 800 personnes chaque jour. Offrir des initiations à la navigation en voile-aviron sur le fleuve Saint-Laurent, c’est offrir le plus agréable et le plus efficient des cours d’histoire, de science, de mathématique, de géographie, de politique, d’économie, d’environnement et de vivre ensemble aux Montréalais.es. À long terme, JMU veut étendre sa formule de construction/navigation à l’ensemble des villes et villages qui bordent le fleuve Saint-Laurent.

Vous avez des idées, des suggestions concernant l’utilisation, communiquez avec nous JMU veux vous entendre.

Vidéo résumé du Chantier Naval de quartier réalisé à la place du Village, de Pointe-aux-Trembles,

en collaboration avec l'arrondissement RDP-PAT (juin 2018)

Appuyez le programme 10 000 enfants sur le fleuve Saint-Laurent

  • Noir Icône YouTube

©2020 par Jeunes Marins Urbains.

info@jeunesmarinsurbains.org